Nous sommes une École en forêt

… Personne ne parlait en 1950 des pluies acides ou des trous dans la couche d’ozone ou du réchauffement global de la Terre.  Par contre, je connaissais ma forêt et mes champs; je connaissais toutes les courbes dans le ruisseau et tous les hauts et les bas des sentiers. J’allais même me balader dans la forêt dans mes rêves. Un enfant aujourd’hui peut probablement vous parler de la forêt amazonienne, mais ne peut pas vous parler de la dernière fois qu’il s’est promené seul dans la forêt ou s’être couché dans un champ pour écouter le bruit du vent ou ne serait-ce que pour regarder les nuages passer au loin. ‘’

Richard Louv, Last Child in the Woods

L’École en forêt de Chelsea croit fermement que l’appréciation et la compréhension de la nature et du plein air est une notion importante à inculquer aux enfants. Il n’y a pas de plus grand mystère à découvrir que ce qui nous entoure. Nos randonnées en nature aux coloris d’automne jusqu’aux marches au printemps avec la nature qui se réveille de milles fleurs et bourgeons sont autant apprécié des petits et des grands. Il nous semble tout à fait naturel d’inclure ces changements de saisons dans notre programmation hebdomadaire. Ceci n’est qu’une facette de notre école qui la rend unique dans notre communauté.

Nous sommes extrêmement choyés que notre directrice à l’éducation, Michelle H., a un baccalauréat en biologie avec une spécialité en écologie ainsi que de l’expérience en tant qu’interprète nature dans le Parc de la Gatineau.

Notre programme à l’École en forêt

En juillet 2013, Michelle a complété le premier cours de praticien à la Forest and Nature School Canada (FNS) (Lien disponible en anglais seulement). C’est durant leur semaine au terrain de camping municipal d’Ottawa, qu’elles ont appris sur l’évaluation du risque, le développement de l’intelligence émotionnelle et, surtout, comment appliquer tout ce savoir dans un contexte d’École en forêt. Elles ont perfectionné leurs techniques de nœuds, appris comment allumer des feux et utiliser des outils avec des enfants en toute sécurité. Ce cours a permis à l’École en forêt de Chelsea de mieux répondre aux besoins des familles de notre région et de prendre avantage de l’environnement qui nous entoure.

les Têtards

La classe des Têtards de l’École en forêt propose une introduction graduelle pour ces jeunes enfants. La distance parcourue lors des cours augmente au cours de l’année scolaire. À l’automne, le groupe se concentre à apprendre les limites physiques de l’école et comment respecter les consignes afin d’assurer la sécurité de tous. Cette étape peut prendre plus de temps à franchir qu’avec les groupes plus âgés. Les enfants passent généralement leurs premiers jours à découvrir les éléments qui entourent directement l’école. Plus l’année avance, plus le groupe s’aventure un peu plus loin pour éventuellement se rendre aux sites qui sont fréquemment visités par le groupe mixte et senior.

les Grenouilles, Salamandres et Libellules

En septembre, les enfants de ces classes passent leur temps à explorer leur environnement immédiat. Il ne faut pas longtemps avant qu’ils ne soient prêts à explorer tous nos différents sites forestiers

Bien que le focus à l’automne soit porté sur l’assimilation des routines et des consignes de base, ce groupe explore davantage les espaces naturels qui nous entourent comme les champs et la forêt qui font partie intégrante des « randonnées d’aventure » de l’École en forêt de Chelsea.

L’hiver amène de nouveaux défis très excitants qui permettent aux enfants d’en apprendre davantage sur les effets de cette saison sur l’environnement. On en profite pour sortir les raquettes et aller explorer la neige plus profonde. Ils apprennent à construire des forts, faire du bricolage avec la neige et, si l’éducateur considère que les élèves sont prêts, ils apprennent à faire un feu. À l’hiver, les collations et l’heure du conte se font principalement à l’intérieur car la température est peu propice à manger à l’extérieur.

Finalement, les enfants développent plus d’endurance et sont plus matures quand arrive le printemps. Les parents sont souvent surpris de découvrir à quel point leurs enfants sont capables d’être dehors pour de longues périodes de temps. Lorsque la température devient plus clémente, les collations seront prises dehors en nature afin que toute la période passée en « classe » soit à l’extérieur. Les flaques d’eau sont une source de plaisir incontournable, alors préparez une serviette dans votre voiture pour le retour à la maison!

les Coyotes

Nos programmes d’âge scolaire sont un excellent complément (et non un remplacement) à un programme scolaire régulier ou d’école à la maison. Ces programmes se déroulant à l’extérieur et au rythme de l’enfant leur permettent de développer leur indépendance, la résolution de problème et leur apprennent l’importance de la communication. Marcher sur les terrains inégaux de la forêt, grimper dans les arbres, escalader les roches et monter sur des bûches leur permettent de développer leur balance, stabilité, endurance, dextérité ainsi que leur résilience sans oublier la croissance musculaire.

Suite à une classe en plein-air et les demandes physiques d’un tel enseignement, la majorité des enfants sont plus aptes à retourner dans un contexte scolaire plus traditionnel et cela avec plus d’attention et de façon plus engagée que jamais.

Toutes les classes

Pendant que nous jouons dans la boue, l’eau, la neige et le sable, nous développons nos compétences linguistiques en décrivant comment on les ressent. Lors de l’heure du conte, les enfants sont appelés à contribuer à l’histoire et leur imagination est souvent d’usage. Discuter du plan du jour à chaque début de classe permet aux enfants de bâtir leur confiance en eux, leur capacité de négociation et pratiquer l’atteinte à un compromis pour que tous les élèves s’entendent sur une activité et réussissent à écouter les idées de tous.

La science est omniprésente lors des explorations en nature soit à l’étang, dans la forêt ou dans les champs. La physique des éléments est apprise lors de l’exploration de ruisseau et de barrage par journée pluvieuse ou lors de discussion sur la charge portante pendant la construction d’un abri et même quand on essaie de transférer le poids de grosse boule de neige et de roches.

Les enfants apprennent à gérer le risque et prendre des décisions face à la sécurité ou non d’une activité et aussi comment la rendre plus sécuritaire.

Pour de plus amples informations à propos des cours et des groupes d’âge, veuillez-vous référer à la description des cours sur la page Programme.

Au sujet de la température…

Notre programme d’École en forêt ne dépend pas des conditions météorologiques. L’exploration de notre milieu environnant se fait par beau temps comme par mauvais temps en autant que les conditions ne sont pas dangereuses. Lorsqu’il pleut, les enfants sont très enthousiastes et apprécient la liberté de sauter dans les trous d’eau. Se mouiller et se salir est un droit de passage pour les aventures à l’extérieur! La neige leur permet de construire, de glisser, de faire des anges et de rire aux éclats ce qui rend la première bordée de neige une expérience mémorable auprès des élèves.

Il est important de noter que l’éducateur responsable peut à tout moment décider d’amener les enfants à l’intérieur si les conditions extérieures deviennent trop ardues tout en maintenant la structure et le contenu auquel le groupe aurait participé dehors. La sécurité des enfants est notre priorité et sera toujours respectée avec la plus grande ferveur.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter notre page FAQ.

Comment les parents peuvent aider leur enfant à bénéficier pleinement de l’École en forêt?

Habillez votre enfant convenablement!

Apprenez comment